Gruissan on the beach

Avec ses maisons en bois aux volets fermés, ses allées sans âme qui vive d’un mois de mars, Gruissan a un petit air de cité balnéaire américaine abandonnée, ou de village fantomatique accroché à une route battue par le vent.
On y entend presque le bruit du vent du désert…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *